Ce que l’on doit savoir pour devenir spécialiste de l’œnologie

Devenir spécialiste en œnologie, c’est concilier la passion du vin avec la vie professionnelle. Les amoureux du vin apprécient non seulement le goût de ce breuvage, mais sont également passionnés par les histoires liées à l’origine du vin, à la culture de la vigne et aux différentes étapes de production viticole. En France, il est possible d’effectuer des études en œnologie et d’obtenir des diplômes pour en faire son métier.

Les connaissances acquises après un parcours de viticulture oenologie formation

Un œnologue est une personne qui travaille dans le monde du vin. Son métier consiste à travailler avec sa passion pour le vin, en utilisant plus spécialement son palais et son odorat. Cependant, il doit d’abord acquérir des connaissances techniques et scientifiques dans ce domaine. Le bagage scientifique dans l’œnologie est utile en matière de production viticole. Il est ainsi censé pouvoir fournir des conseils aux viticulteurs pour optimiser la culture de la vigne afin d’en obtenir un bon cépage. Il doit maîtriser les différents stades d’élaboration du vin et doit être capable de les améliorer si nécessaire.

 

Formation viticulture - Débouchés et poursuites

 

Les étapes d’un BTS oenologie

Dans la filière œnologie, l’étudiant peut effectuer des études pour faire carrière en tant que laborantin œnologique. Il s’agit d’acquérir le DNO ou diplôme national d’œnologue, qui nécessite cinq ans d’études. Dans un premier temps, si le jeune habite à Poitou-Charentes, il doit passer le BAC pro Vigne Poitou-Charentes (plus d’informations sur le site http://www.institut-richemont.fr). En second lieu, il poursuit ses études pour acquérir un BTS, selon la spécialité de son choix. Pour renforcer ses compétences, des stages en entreprises vinicoles pendant une certaine période sont obligatoires.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.