Les essentiels à retenir sur la métallerie

La métallerie n’est pas, comme beaucoup l’imaginent, le secteur où l’on fabrique des métaux. Il s’agit d’une discipline liée à la fabrication et à la pose d’ouvrages métalliques sur un immeuble. Pour mieux appréhender cette méthode, il est important de connaître tous les métiers qui y sont liés.

Quels sont les métiers de la métallerie ?

Ils sont au nombre de 5 : construction métallique, ferronnerie d’art, métallerie-serrurerie, menuiserie métallique et agencement décoration. Le premier consiste à la fabrication et à la pose des compositions de structures métalliques. Le second est lié à la confection et à la mise en place des portails et grilles ouvragés et des garde-corps en fer forgé, entre autres. C’est un métier plutôt artistique.

Construction métallique D A

Comme son nom l’indique, la métallerie-serrurerie consiste à la création et/ou à l’installation des serrures et systèmes de fermeture. La menuiserie métallique, elle, concerne les activités destinées à embellir la façade, les fenêtres et les vérandas, entre autres, avec du métal. Enfin, l’agencement-décoration est relatif à la conception, création et mise en place d’articles de décoration en métal.

Qui peut travailler dans le secteur ?

Pour espérer travailler au sein d’une société de métallerie comme http://www.ohrel-metallerie.fr/activite/construction-metallique/auvent/, deux options se posent : voie scolaire et formation en alternance. La seconde option vous offre plus de chance d’y être intégré. En effet, elle consiste à alterner cours en centre de formation et pratiques en entreprise. L’apprenti est d’ailleurs rémunéré tout au long de sa formation. Il peut obtenir un diplôme de CAP serrurier-métallier en 2 ans, un BP serrurerie-métallerie en 4 ans et  un CQP 2 ans après le bac.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.